Deux lesbiennes aussi rondes que sexy se bouffent les miches !

Des lesbiennes, oui, mais pas n’importe lesquelles… visez moi un peu ces morceaux ! On a dépassé le stade du pulpeux, mais même si elles sont trop grosses à mon goût, leurs énormes poitrines rattrapent le coup… Pourtant, pas moyens de se faire une petite place entre elles, les hommes ne sont pas conviés… Les gouines plantureuses préfèrent s’effeuiller entre elles et se dévorer mutuellement les nichons.